Site bilingue de recettes gourmandes; de bons plans et bien plus encore

Ma confiture d’agrumes

Ma confiture d’agrumes

Elle est aussi délicieuse sur les crèpes ou en nappage sur le baba au rhum. J’ai pris l’habitude de préparer cette confiture en hiver mais on trouve des agrumes toute l’année. N’hésitez pas à lire mon article sur comment réussir des confitures maison avant de vous lancer.

La recette de ma confiture d'agrumes

20 mai 2020
: pour 18 à 20 pots
: 1 hr 30 min
: 3 hr 10 min
: 24 hr
: un peu délicat, suivez bien mes instructions.

A faire de préférence à plusieurs. La balance, une feuille et un crayon sont indispensables.

By:

Ingredients
  • Environ 2,5 kg à 3 kg de fruits composés de 5 citrons, 6 oranges sanguines, 1 pamplemousse, 5 mandarines par exemple
  • 2,8kg à 3,5kg de sucre blanc ou blond de canne
  • 3 litres d'eau minimum
  • un peu de rhum (environ 80 ml)2 grands saladiers
  • une cuillère en bois qui ne servira qu'à la cuisson des confitures
  • un grand récipient en plastique pour peser au fur et à mesure
  • une balance
  • un économe
  • une marmitte
  • une grande louche
  • des gants résistants à la chaleur
  • un papier, un crayon (c'est pour noter les poids et quantités afin de pouvoir refaire les même confitures un prochaine fois)
  • une grosse boule à thé.
Directions
  • Step 1 Prenez un papier et un crayon. Sortez un ou 2 grands saladiers, une planche à découper avec réservoir et un bon couteau. Nettoyez, brossez et pelez les oranges et les citrons à vif. Jetez seulement les 2 extrémités. Réservez les fruits pelés d’un coté et coupez les zestes en fines ou moyennes lamelles. Personnellement, j’adore les zestes un peu épais mais c’est une affaire de goût. Plus rien ne se perd dans les oranges et les citrons que j’utilise mais là aussi, c’est à vous de voir ! Je vous conseille d’en mettre un minimum surtout si vous n’avez pas beaucoup de pépins car il y a de la pectine dedans pour aider la confiture à épaissir. Pesez vos zestes, notez bien le poids et mettez-les dans un saladier.
  • Step 2 Occupez-vous maintenant des fruits pelés à vif (pamplemousse et mandarines compris). Retirez une bonne partie de la partie blanche car elle peut donner de l’amertume à la confiture. Réservez les pépins et coupez la chair en morceaux ou en tranches en ne perdant pas le jus. Jetez le plus de membrane possible, la texture en bouche est désagréable si trop importante. Pesez le contenu de ce récipient et complétez la feuille manuscrite (je sais, on oublie souvent au début…). Gardez les pépins à part ou mettez les directement dans la boule à thé prévue à cet effet.
  • Step 3 Additionnez toutes les pesées et ajoutez l’eau. J’ai généralement 2 kilos au total (pulpe + zestes) et je mets 3 litres d’eau. J’utilise l’eau du robinet et de l’eau de source en quantité égale à Bruxelles et à Londres mais dans les Landes je ne prends que l’eau du robinet, à vous de voir. Laissez à température ambiante pendant 8 à 24 heures.
  • Step 4 Maintenant, c’est la 1ère cuisson sans le sucre. Cuire toute cette préparation dans la bassine à confiture pendant 2 heures à petit bouillon en remuant de temps en temps. Laissez refroidir et pesez le tout pour noter le poids sur votre feuille.
  • Step 5 Je partage ensuite la mixture pour faire 2 cuissons différentes car la confiture prend mieux lorsque la bassine n’est pas trop remplie…Il faut alors peser à nouveau le contenu de la première cuisson pour ajouter la bonne proportion de sucre qui est de minimum 750gr/kg de préparation. Une fois le sucre ajouté, on peut commencer une première cuisson de la confiture dans la foulée mais il est aussi possible d’attendre jusqu’à 12h. J’ai testé les 2 options.
  • Step 6 Faites chauffer la préparation dans le confiturier. Une fois qu’elle est bien chaude, versez le sucre doucement et mélangez sans cesse pour que cela n’accroche pas avec une grande cuillère en bois. A mon avis, si vous mettez 3kg ou 3,5kg de sucre pour 4 kg de préparation, vous obtenez à mon goût le parfait équilibre. Comme c’est une question de goût, c’est à vous de voir évidemment. Ajoutez la boule à thé remplie des pépins. Laissez cuire jusqu’à la reprise de l’ébullition (20 bonnes minutes environ à feu doux).
  • Step 7 Notez bien sur le papier l’heure de reprise de l’ébullition. Mettez quelques soucoupes de tasses à café au frais (elles serviront à tester la confiture) et remuez toujours régulièrement. Ajoutez 40 ml de Rhum. Environ 30 minutes plus tard, une mousse jaune apparait, c’est bon signe. Remuez bien. Vérifiez la consistance de la confiture en laissant glisser quelques gouttes de la préparation sur une assiette bien froide et en attendant un petite minute au frais. Si les gouttes sont un peu caillées, c’est parfait. Vous pouvez verser dans les pots en verre stérilisés. Sinon, patientez encore un peu.
  • Step 8 Le remplissage des pots se fait pendant que la confiture cuit toujours. Baissez le feu au minimum et remuez. Je préfère remplir tous les pots en suivant avec des gants pour ne pas me bruler, je les ferme ensuite. Retournez les pots tête en bas et laissez-les ainsi jusqu’au refroidissement total de la confiture. Ma confiture est toujours bien caillée. Je vous conseille d’attendre tout de même de voir la consistance de la votre à travers le pot avant de lancer la deuxième fournée…Je mets ensuite une étiquette sur les couvercles pour les identifier.

5 thoughts on “Ma confiture d’agrumes”

VOUS AVEZ AIMÉ ? LAISSEZ UN COMMENTAIRE SI LE COEUR VOUS EN DIT. Sachez que je dois valider vos messages avant de les publier, ils n’apparaîtront pas simultanément.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.